Marsad Baladia, le nouveau projet de monitoring des municipalités en Tunisie

Création site internet tunisie

marsad baladia''Marsad Baladia'', un nouveau projet qui a vu le jour en Tunisie en collaboration entre l’organisation Al Bawsala et Orange Tunisie. Il s’agit d’une interface web interactive destinée à réunir nombre de données et d’informations relatives au fonctionnement des municipalités, ayant pour but de rapprocher le citoyen, là où il se trouve, des autorités locales et prendre part aux décisions de leurs municipalités.

Amira Yahyaoui, présidente de Al Bawsala, qui s'est exprimée dans une conférence de presse tenue mardi 17 février 2015 :

"La technologie est le moyen le moins cher et le plus démocratique pour informer le citoyen sur les décisions administratives. Cette application s'inscrit dans le cadre de l'article 32 de la constitution: Le droit d’accès à l’information est garanti", a-t-elle déclaré.

Ce projet s’inscrit dans le cadre du droit d’accès à l’information et a pour but de faire participer activement le citoyen sur le plan local, que ce soit de façon directe, par son implication dans l’opération de prise de décision, ou de façon indirecte, par sa participation aux élections municipales.

Marsad Baladia est un projet pionnier sur le web en Tunisie qui se présente comme un premier pas vers la participation active du citoyen sur le plan local "La question est de savoir comment faire participer le citoyen de manière à ce qu'il puisse percevoir une évolution concrète de son quotidien", ajoute Chaïma Bouhlel, chef du projet.

"Bien sûr le citoyen est confronté à de nombreux problèmes. Mais il ne comprend pas forcément comment cela fonctionne. Pourquoi les ordures ne sont pas ramassées ou les chaussées impraticables? Comment sont prises les décisions, qu'est-ce qui relève des prérogatives de la municipalité?", autant de questions auxquelles il faut répondre pour donner au citoyen les connaissances nécessaires à sa participation.

Dans ce cadre, 24 municipalités ont été observées dans 3 gouvernorats, tels que Tataouine (5 municipalités), Siliana (9 municipalités) et Kasserine (10 municipalités), et ce, par le biais de plus de 14 visites sur le terrain.

Basé sur l’article 32 de la Constitution et du décret-loi N°41-2011 relatif à l’accès aux documents administratifs des organismes publics, l’équipe de «Marsad Baladia» a démontré que les municipalités suivantes ont obtenu le pourcentage le plus élevé en matière de transparence : municipalité de Bargou – Siliana (84%), municipalité de Kesra – Siliana (77%), municipalité de Thélepte – Kasserine (69%).